rose2

Ouvrir les yeux à nouveau sur les beautés du quotidien, ça m'avait manqué, oh oui !
Une fleur en bouton (en décembre !), un ciel tout rose, cette lumière d'hiver qui caresse les vignes dénudées, et puis les sourires...
Retrouver le souffle, celui qui fait vivre, celui qui attise les joies, respirer inspirer soupirer, et dans chacun de ces mouvements sentir les tensions qui s'éloignent, et la vie qui revient.
Alors vite vite, remplir le réservoir, comme à chaque fois, le remplir jusqu'à ce qu'il déborde peut-être, y mettre des amis, des câlins, des musiques, tous les mots doux et les mains sur l'épaule, le remplir aussi avec les bonnes odeurs de cannelle et d'orange, avec du thé aux épices et des bougies partout, avec des projets, enfin, même de tout petits projets, noter sur l'agenda quelques dates, succomber aux tentations, un peu, pour ressentir la joie d'ouvrir un petit paquet comme ça juste parce qu'on avait envie et que c'est tellement bon, d'avoir envie, quand on a ignoré cette sensation trop longtemps.
Revivre...
Je suis sortie d'affaire, comme on dit, l'orage est passé, comme on dit... Mais toujours, cette menace, cette faiblesse... Comme un sursis permanent... très inconfortable et injuste...
Je ne dois surtout pas penser à ces jours perdus, mais profiter de chaque instant, là maintenant, sans jugement, sans culpabilité, et puis faire le plein de belles étincelles, car elles m'aideront, la prochaine fois, à rallumer la petite flamme de ma vie.