Je vis avec des garçons, et ce n'est pas rien.
On m'a dit plusieurs fois que ce n'était pas anodin, une fratrie exclusivement masculine.
Je ne suis pas sûre de croire à un quelconque déterminisme, plutôt au hasard, à la chance, je suis parfaitement comblée avec mes trois garçons ! Mais que c'est compliqué parfois de garder l'équilibre, de doser, de mettre un peu de délicatesse et de douceur dans ce petit monde trop souvent enclin à la brutalité ! (Surtout que je ne suis pas moi-même un modèle de douceur, hum, mais c'est un autre sujet...)
Cependant, leur nature n'est jamais bien loin, et en regardant les quelques photos prises hier de leurs jeux matinaux, j'ai souri... je n'avais pas réalisé ;-)

0712-2

0712-1

(réalisé sans trucage, promis, mes grands ont joué aux 1000 bornes un temps infini (?) et mon petit est resté bloqué sur la page des véhicules de son imagier...)