Quelques mots pour ne pas oublier, en vrac :

- les cris perçants de mon beau M. qui explore ses possibilités vocales ! On rit un peu, puis on se crispe, c'est vraiment trop strident pour être supportable !
- les BD "documentaires" de mon Joli Coeur qui nous fait tant rire avec sa vision hilarante de la vie des morses (!!!) ou des chats (nous n'avons pas de chat... ni de morse d'ailleurs !).
- la sensation de flottement qui m'envahit toute la journée lorsque la nuit s'est terminée à 4h30... Si on imagine qu'on a fait la fête et qu'on a dansé toute la nuit, la journée paraît plus douce, finalement... (même si en réalité, point de danse ni de réjouissances au programme nocturne, mais simplement un bébé qui continue de vouloir manger dans le noir et le silence...). Une journée "fantôme", où il vaut mieux tenter de glisser que de lutter, la fatigue est plus forte de toute façon !
- le plaisir des moments partagés avec mes grands pour découper des décorations de Noël, petites guirlandes et angelots à suspendre, autour d'une tasse de tisane, que ce temps ensemble est précieux, chacun concentré sur ses ciseaux, arriver à être - vraiment - AVEC eux est une de mes plus grandes joies.

Oui, encore une fois, trouver le doux dans la journée, ne pas penser à ce qu'il reste à faire et qui n'a pas pu être fait, lâcher prise...
Demain est un autre jour... avec un programme qui m'enchante d'avance !

cielrose

Merci à Emma pour les motifs de Noël sur ma fenêtre ;-)