C'est vrai que le temps s'écoule autrement...
Plus besoin d'avoir l'oeil rivé sur la montre, pour "tenir le timing"...
De longs moments de tranquillité, pour pouvoir travailler sereinement, sans être obligée de trouver mille idées d'occupation pour les faire patienter... et pouvoir faire une pause autrement qu'en jouant à la millième partie de Uno ou de Dobble (je vous le conseille, d'ailleurs Dobble, très bien !)
Pas non plus besoin de m'interrompre pour les séparer, écouter leurs plaintes, tenter de comprendre qui est fautif et doit être puni, qui en rajoute, qui profite de la situation...
Pas vraiment de repas à préparer, ni de bêtise à réparer ;-)
Et puis les savoir en de bonnes mains, aimantes et disponibles !

Mais c'est toujours pareil, les dernières 24 heures sans eux me font l'effet d'un compte à rebours qui ne finit jamais !

kids

Vivement demain, mes 2 minus me manquent trop !
Et je parie que comme toujours, ils auront le talent de me mettre en rogne en 10 minutes chrono !