Parce qu'il faut parfois savoir s'adapter... même à des petites choses du quotidien, même si cela paraît insignifiant vu du dehors...

Parce que ce n'est pas forcément évidement pour moi...

Parce que les angoisses maîtrisées la plupart du temps (hum hum...) peuvent ressurgir dans ces moments de "déséquilibre"...

malades2

Là par exemple, j'essaie de bosser, entre une mini-glu et un grand patraque... en restant ZEN...

Il me faut des "trucs" pour survivre dans la sérénité (je choisis mes mots, là).

Parmi les aides indispensables, le jardin figure en bonne place...
Sortir, respirer à pleins poumons, faire le "tour" du jardin (petit, mais riche de mille trésors à observer...), immortaliser l'instant avec une ou deux photos...
C'est fou comme cela peut me reconnecter avec l'essentiel...

abricotier

acanthes

fleurs
L'abricotier malade porte pourtant quelques fruits, ô joie !
Les acanthes sont bien belles cette année...
Et ce mur bleu, décidément, quelle bonne idée ;-)

 Autre piste pour détendre le mental : faire quelque chose d'agréable, et si possible de sucré :

gateaux

Les petits gâteaux du goûter, puisque j'étais débordée, autant y aller franchement ;-)

Enfin, tenter de se synchroniser avec le présent, vraiment. Ne pas penser à autre chose que ce qui est en train de se passer. Ne pas anticiper, ne pas ressasser, non, juste vivre, écouter, profiter...

dessin sam
et admirer les jolis P et A de SAMajesté, et le dessin pour son Papa,
la fête des pères c'est quand on veut après tout !

Et suivre le conseil de SAMajesté, qui me demande ce soir de prendre une photo du ciel, "Mais j'ai déjà pris ma photo de ciel aujourd'hui", "Encore une Maman"...
Il avait raison, elle est plus jolie :

ciel 2306