Dans mon jardin, il y a un très joli cerisier "sauvage", qui donne des guignes, des cerises d'un rouge vif, un peu molles et très acides, pas géniales à manger comme ça, on les utilise pour faire le kirsch normalement.
C'est notre 4è mois de juin dans cette maison, et jamais on n'a profité réellement de cet arbre...
Cette année, un peu plus motivée que d'habitude (oui, des ailes m'ont poussé récemment, je découvre cette sensation d'avoir envie de faire plein de trucs, c'est coooooool...), je décide donc de trouver une idée pour les utiliser, ces guignes...
Et comme les meilleures idées sont souvent les plus simples (ou l'inverse, je ne sais plus bien !) :

cerises_avant

cerises_apr_s2

Un clafoutis, quoi de meilleur ?
La cuisson améliore les cerises, le résultat est acidulé et franchement délicieux !
Et la découverte du jour, c'est que ces guignes se dénoyautent très facilement : on tire sur la queue, et le noyau vient avec ! Un vrai plaisir ! (et même si c'est meilleur de laisser les noyaux, avec des enfants c'est pas top !)

Voilà de quoi fêter dignement nos 8 ans de mariage...

Edit de plus tard :
Je suis d'humeur partageuse, je vous donne ma recette si délicieuse !

- 1 bonne livre de cerises
- 3 oeufs
- 100g de farine
- 100g de sucre
- 25cl de lait
- 60g de beurre 1/2 sel
- un peu de vanille liquide

Mélanger vigoureusement les œufs et le sucre, ajouter la vanille, la farine, mélanger encore.
Ajouter le beurre fondu, le lait, mélanger encore.
Beurrer un joli moule (joli parce qu'on ne démoule pas le clafoutis), répartir les cerises au fond, puis verser la pâte par-dessus.
Mettre à cuire au four préchauffé à 180°, laisser cuire 45 minutes environ (ça doit être bien doré et embaumer la maisonnée !)
Attendre un peu que ça tiédisse, et se régaler !